La seconde vie des vignes de l’Hôpital de Dijon

La seconde vie des vignes de l’Hôpital de Dijon

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

Le Centre hospitalier universitaire (CHU) de Dijon possède près de 23,5 hectares de vignes de Côte de Nuits et de Côte de Beaune. Elles sont réparties entre deux fermages : 7 hectares pour le château de Marsannay vinifiés par Sylvain Pabion et 16,4 hectares exclusivement en appellation Hautes Côtes de Beaune loués à la maison Louis Bouillot pour la production de crémant.

Les 11 appellations propriété du CHU Dijon Bourgogne:
– Beaune « Les Mariages » cuvée Marie-sophie grangier – Pommard 1er cru cuvée prieur Louis berrier
– Aloxe-Corton cuvée Jean de berbisey
– Puligny-Montrachet cuvée de Maizière
– Savigny-lès-Beaune cuvée de l’ingénieur Henry Darcy – Beaune 1er Cru « clos du roy » cuvée Chevalier Martin – Marsannay « la plantelle »
– Fixin
– vosne-Romanée
– gevrey-Chambertin cuvée eudes iii – Marsannay-la-Côte (rosé)

Les revenus nets procurés par les fermages rapportent environ 100 000 € par an en moyenne
au CHU Dijon Bourgogne. Cette somme contribue à l’acquisition des équipements de pointe pour étoffer
le plateau technique de l’établissement.